Table of Contents Table of Contents
Previous Page  51 / 56 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 51 / 56 Next Page
Page Background

LE M@G DES AVOCATS n° 34 Le BARREAU de FRANCE n° 367 Juillet/Août/Septembre 2017

Page | 51

Les pouvoirs publics seront raisonnables.

Plus que notre rapporteur, espérons-le. Ils ne

vont pas donner une illusion de protection

totalement injustifiée à une corporation qui

n’invoque sous la pression et la dictée de ses

employeurs que la protection de secrets que

les autorités de poursuite et la société en

général auraient au contraire tout intérêt à

connaître. Un avocat a pour vocation de

défendre ceux qui ont enfreint la loi, ceux qui

en sont victimes et de façon plus générale de

conseiller tous ceux qui sont perdus dans le

maquis de nos règles juridiques et fiscales ;

il se doit par contre d’être irréprochable et ne

saurait en

être le complice de

comportements

délictueux,

même

involontairement, mais du seul fait de son

statut hiérarchique ; ce qui serait le cas des

juristes d’entreprises s’ils devenaient

avocats salariés de leurs employeurs.

Cyrille PIOT-VINCENDON

___________________________________________________________________________

CNB

Le 7 juillet 2017, Jean-Marie BURGUBURU, ancien Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de

Paris, ancien Président du CNB, Président d’Honneur de l’UIA, a été proclamé Président

d’Honneur du CNB.

___________________________________________________________________________

BARREAU de PARIS

Au 18 septembre, il y a au Barreau de Paris, 28158 inscrits (dont 15121 femmes et

13037 hommes).

___________________________________________________________________________

Une manière d’étouffer la moitié des procès, serait de ne payer que les avocats qui

gagneraient leurs causes ; mais je n’ai pu faire passer cette idée au Conseil d’Etat.

Napoléon 1er

___________________________________________________________________________